À propos de cette communauté

UN CENTRE MULTIFONCTIONNEL, LIEU D’ESPOIR ET DE TRANSFORMATION PERSONNELLE

L’Armée du Salut vient de soumettre à la ville d’Ottawa une proposition de projet de développement pour la propriété située à 333, chemin de Montréal, en vue de construire un nouveau multifonctionel, apte à répondre à un vaste éventail de besoins de la collectivité tout en jouant un rôle de catalyseur pour le réaménagement du chemin de Montréal.

Merci à tous ceux qui nous ont rejoints lors de notre récent Consultation publique et portes ouvertes. Dans le cadre de notre exercice, nous avons écouté vos questions et cerné une série de sujets de discussion fréquents, sur lesquels nous sommes ravis d’en dire plus.

PROGRAMMES ET SERVICES

Le carrefour communautaire offrira un vaste éventail de programmes communautaires, en plus de services d’urgence, y compris les suivants:

 

Ces modèles d’hébergement incluent:

Avantages pour la communauté

<<Nous espérons que le Centre communautaire que nous proposons ainsi que le magasin d’occasion rénové auront de grandes répercussions positives sur les affaires dans le quartier de Vanier et que cela contribuera donc efficacement à la réalisation des objectifs de la Zone d’amélioration commerciale Vanier >> – Shore-Tanner & associés

Shore-Tanner & Associates a mené une étude des avantages économiques au nom de l’Armée du Salut.

Avantages de la construction du Centre communautaire:

  • Un investissement de 53 M$ dans la communauté au moyen de la planification et du développement du Centre communautaire
  • La création de 375 emplois à plein temps pour une année au site donné, avec une masse salariale totale de 15 M$
  • 100 emplois à plein temps pour une année dans le secteur manufacturier, le secteur du transport et des ventes, avec une masse salariale de 5 M$
  • Dépenses de 7 M$ pour différentes fournitures, différents matériaux et produits requis pour la construction
  • Une dépense de 1,1 M$ par les commerçants à proximité du Site donné durant la période de construction

Avantages des opérations continues du Centre communautaire:

  • Des dépenses totales de 15 M$, qui augmenteront jusqu’à 17 M$ lors de la 5ème année d’activité
  • 150 nouveaux emplois au Centre communautaire, qui seront transférés au quartier de Vanier
  • 137 nouveaux emplois à plein temps dans d’autres secteurs avec une paie annuelle de 5,4 M$
  • Création de 275 nouveaux emplois à plein temps supplémentaires
  • Demande d’une superficie de 7 000 pi. ca pour les commerces de détail et les industries de service à proximité du Centre communautaire, avec des ventes annuelles de 2,1M$

Nos partenaires communautaires

  • Ottawa Inner City Health
  • L’Hôpital d’Ottawa
  • Société John Howard
  • Service des Incendies d’Ottawa
  • Service de Police d’Ottawa
  • Service Paramédic d’Ottawa
  • La Ville d’Ottawa
  • Bureau de gestion des mesures d’urgence
  • The Ottawa Food Bank
  • ACSM
  • Bureau des services à la jeunesse
  • Les Bergers de l’Espoir
  • La Mission d’Ottawa
  • Action Logement

  • YMCA
  • Croix-Rouge canadienne
  • Bell Média
  • Cornerstone Housing for Women
  • Salus d’Ottawa
  • The Supportive Housing Network
  • Alliance pour mettre fin à l’itinérance Ottawa

Galerie

Conçu par Barry Hobin, architecte ottavien de renommée, le projet offrira des programmes et des services nettement améliorés qui bénéficieront à l’ensemble de la communauté.

FAQ

L’Armée du Salut continue de mobilier ses intervenants, y compris ses clients, les membres de la communauté, ses partenaires de programme et la ville d’Ottawa en vue d’obtenir leurs commentaires. Dans le cadre de notre exercice, nous avons écouté vos questions et cerné une série de sujets de discussion fréquents, sur lesquels nous sommes ravis d’en dire plus.

 

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHEMIN DE MONTRÉAL?

SÛRETÉ ET SÉCURITÉ

LOGEMENT D’ABORD

PROGRAMMES ET SERVICES

PROCESSUS DE CONSULTATION

PROCESSUS DE DEMANDE

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CHEMIN DE MONTRÉAL?

POURQUOI LE 333, CHEMIN DE MONTRÉAL A‑T‑IL ÉTÉ RETENU ET QUELS ÉTAIENT LES CRITÈRES DE RECHERCHE?

Nous avons retenu le 333, chemin de Montréal comme site futur de notre carrefour communautaire proposé en raison de sa proximité à d’autres services de soutien, de son emplacement sur une rue principale, de son accessibilité pour les utilisateurs du transport en commun et les piétons et de sa proximité aux clients qui utilisent actuellement le soutien offert par le centre de l’Armée du Salut sur la rue George.

Depuis les sept dernières années, nous collaborons avec le personnel de la ville d’Ottawa, des consultants en questions immobilières et d’autres services sociaux afin de trouver le lieu idéal. À la suite d’une recherche approfondie menée par CBRE Group Inc., il a été conclu que le 333, chemin de Montréal est le seul site disponible qui répond à tous les critères, que voici :

–          Proximité à des services clés (cliniques, pharmacies, services d’emploi et services médicaux, programmes de jour, etc.)

–          Accès direct par transport en commun et à pied (dans l’idéal, pas plus de 30 minutes)

–          Lieu central situé sur une artère, dans une zone polyvalente, ayant deux points d’accès de préférence

–          Marge de manœuvre pour répondre aux besoins actuels et futurs

–          Espace suffisant pour le stationnement, cours pour les clients et espace communautaire

D’AUTRES SITES ONT‑ILS ÉTÉ ÉTUDIÉS?

La ville d’Ottawa et son département de l’immobilier se sont penchés sur d’autres options de sites détenus par le gouvernement, qui possédaient déjà le zonage pour ce genre d’installation polyvalente. Aucune option de terrain adéquate n’a été trouvée.

Pourquoi pas reconstruire l’établissement actuel, au même endroit?

Simplement dit, l’installation physique localisée à 171, rue George n’a pas l’espace nécessaire pour permettre à l’Armée du Salut de construire une installation apte à fournir l’éventail complet de programmes et services nécessaires pour appuyer nos clients à l’heure actuelle et à l’avenir. En plus, il existe dans cette zone une concentration de fournisseurs de services de refuges d’urgences, et il y a un besoin urgent d’apporter des changements en vue de créer davantage de possibilités de succès en matière de logement supervisé.

Où habitent vos clients? Comment déterminez-vous la zone de rayonnement pour les personnes qui utilisent vos services?

La majorité de nos clients – ceux qui ne sont pas hébergés dans notre refuge d’urgence mais qui se prévalent de notre large éventail de services – sont priés de nous donner leur adresse. Nous utilisons cette information – et notamment le code postal – pour identifier où ils habitent. Nous avons déterminé que 52% de nos clients viennent des zones qui correspondent aux codes postaux K1N, K1L et K1K. Les clients qui sont ou bien sans abri ou bien pas en mesure de nous donner une adresse domiciliaire, et qui constituent un autre 15 à 20% de notre clientèle, habitent à distance de marche. Notre personnel de contact sur le terrain travaille 16 heures par jour, 365 jours par an, en parcourant les rues de ces communautés pour apporter soutien aux gens dans le besoin.

QUELLE EST L’INCIDENCE SUR LES AFFAIRES DANS LE QUARTIER DE VANIER?

Nous espérons que le Centre communautaire que nous proposons ainsi que le magasin d’occasion rénové auront de grandes répercussions positives sur les affaires dans le quartier de Vanier et que cela contribuera donc efficacement à la réalisation des objectifs de la Zone d’amélioration commerciale (ZAC) Vanier – Shore-Tanner & associés

Shore-Tanner & Associates a mené une étude des avantages économiques au nom de l’Armée du Salut. Cette étude, achevée le 30 août 2017, est disponible ici (en anglais seulement).

Avantages de la construction du Centre communautaire

– Un investissement de 53 M$ dans la communauté au moyen de la planification et du développement du Centre communautaire

– La création de 375 emplois à plein temps pour une année au site donné, avec une masse salariale totale de 15 M$

– 100 emplois à plein temps pour une année dans le secteur manufacturier, le secteur du transport et des ventes, avec une masse salariale de 5 M$

– Dépenses de 7 M$ pour différentes fournitures, différents matériaux et produits requis pour la construction

– Une dépense de 1,1 M$ par les commerçants à proximité du Site donné durant la période de construction

 

Avantages des opérations continues du Centre communautaire

– Des dépenses totales de 15 M$, qui augmenteront jusqu’à 17 M$ lors de la 5ème année d’activité

– 150 nouveaux emplois au Centre communautaire, qui seront transférés au quartier de Vanier

– 137 nouveaux emplois à plein temps dans d’autres secteurs avec une paie annuelle de 5,4 M$

– Création de 275 nouveaux emplois à plein temps supplémentaires

– Demande d’une superficie de 7 000 pi. ca pour les commerces de détail et les industries de service à proximité du Centre communautaire, avec des ventes annuelles de 2,1M$

COMMENT EST‑IL POSSIBLE DE CONSTRUIRE UN REFUGE SUR UNE RUE PRINCIPALE?

Dans notre demande d’aménagement de nouvelle installation, nous demandons à la ville d’Ottawa de modifier un règlement de zonage afin de permettre l’emplacement d’un refuge au 333, chemin de Montréal.

La ville définit cet aménagement comme un refuge, parce qu’il offrira un hébergement et de la nourriture en cas d’urgence; toutefois, notre carrefour communautaire offrira aussi de nombreuses autres formes de soutien en santé et de soutien social à long terme, ce qui correspond à une zone polyvalente desservie par le transport en commun.

POURQUOI L’INSTALLATION PROPOSÉE EST‑ELLE SI GRANDE

L’immeuble respecte la hauteur permise dans la zone de rue principale traditionnelle; en fait, son profil y est de beaucoup inférieur. La conception de l’immeuble conserve toutes les marges de reculement, y compris les cours intérieures de côté afin d’offrir une séparation suffisante des maisons individuelles non attenantes adjacentes. La conception de l’immeuble règle les enjeux liés à la hauteur et à la forme, la séparation des délimitations de propriétés et des maisons adjacentes, l’ombrage, le bruit et la sécurité, les aires de détente extérieures isolées, l’accès des véhicules, le chargement et le stationnement.

 

SÛRETÉ ET SÉCURITÉ

COMMENT PROTÉGEREZ‑VOUS NOTRE SÉCURITÉ?

Le carrefour communautaire sera un lieu sera géré et supervisé avec rigueur. Il s’agira d’un espace sécuritaire qui améliorera considérablement l’environnement du quartier tel qu’il est actuellement, renouvellera la confiance du voisinage et contribuera au nouvel essor du chemin de Montréal.

Nous avons consulté Security Through Safe Design, qui nous a présenté une analyse soutenant le plan de sécurité pour le site proposé.

L’accès à l’ensemble de l’immeuble sera contrôlé; le carrefour offre des terrasses et des jardins extérieurs éclairés et aérés axés sur la clientèle, à la fois sécuritaires et privés. Le corridor d’accès principal à partir du chemin de Montréal et la cour d’entrée seront des espaces à la fois invitants et sécuritaires, et conviviaux pour les piétons.

Nous ne tolérerons aucun comportement agressif et nous communiquerons avec le Service de police d’Ottawa si un client devient agressif, tant à l’intérieur que sur la rue à proximité de notre centre. Des travailleurs de première ligne et de cas sont spécialisés dans la compréhension et la gestion du comportement agressif avant qu’il ne dégénère.

À titre de mesures préventives, nos programmes de services de compétences de préparation à la vie active et de lutte contre les toxicomanies possèdent une composante de maîtrise de la colère. Nos conseillers et nos travailleurs de cas agissent afin de résoudre les problèmes liés à la colère dans le cadre des soins des clients.

Y AURA‑T‑IL UN SITE D’INJECTION SÉCURITAIRE?

Non, le programme de stabilisation et de toxicomanie de l’Armée du Salut est axé sur l’abstinence. Si un client consomme de l’alcool ou des drogues, nous travaillerons avec cette personne pour repérer les services de soutien fournis par un de nos agences partenaires.

QUEL AVANTAGE Y A‑T-IL À AVOIR UNE COUR SÉCURISÉE?

Les cours sont conçues afin d’offrir un lieu où la clientèle peut « demeurer » pendant le jour et en soirée. L’une des cours comporte une zone pour fumeurs, ce qui fait que les clients n’ont pas à quitter les lieux. Les cours offriront un espace où la clientèle souhaite être – cette zone sera aménagée et offrira un sentiment de fierté et d’appartenance. L’offre d’une cour sécurisée a pour but d’empêcher l’accès non autorisé et d’atténuer la sollicitation ou la vente de drogues auprès du public.

COMMENT MAINTIENDREZ‑VOUS LA VIE PRIVÉE DES RÉSIDENTS CONTIGUS AU SITE?

Le périmètre de l’installation sera délimité par des clôtures et des arbres de la canopée. La clôture limitera l’accès et, plus important, la capacité de s’échapper facilement. Cela comprend le stationnement arrière, qui offre un point d’accès sécuritaire aux bénévoles qui participent aux campagnes de financement (collectes de fonds, etc.) et un point d’accès aux véhicules de visibilité.

COMMENT POUVEZ‑VOUS GARANTIR QUE LES CLIENTS NE TRAÎNERONT PAS DANS LA RUE COMME ILS LE FONT À L’HEURE ACTUELLE?

Pendant la recherche d’autres installations modernes, Hobin Architecture a conclu que l’offre d’un espace extérieur privé de qualité dans un site adjacent à d’autres services comme l’offre de nourriture, de services, de sécurité et de programmes, fait en sorte que les clients sont plus susceptibles de demeurer sur place que d’aller dans la rue.

 

LOGEMENT D’ABORD

POURQUOI CONCENTRER VOS SERVICES AU SEUL ET MÊME ENDROIT?

Le carrefour communautaire desservira nos clients de la meilleure façon possible, puisque bon nombre d’entre eux ont besoin de soutiens différents et ont des ressources limitées pour se déplacer entre plusieurs endroits. Par l’intermédiaire du carrefour, l’Armée du Salut offrira un continuum de soins offrant des soutiens à la transition – logement, lutte contre les toxicomanies, formation axée sur des compétences et emploi – aux itinérants.

Cette nouvelle installation polyvalente comprendra des cellules d’habitation, des soins médicaux spécialisés, des services de stabilisation et de traitement, une formation compétences de préparation à la vie active et à l’emploi, des programmes de jour, un café et des services de secours aux sinistrés et des refuges d’urgence. Ensemble, tous ces différents types de soutien bâtissent un cadre en vue d’aider ceux qui traversent des moments difficiles.

L’Armée du Salut à Ottawa offre actuellement un certain nombre de programmes et de services à de nombreux endroits dans la ville, y compris la maison de transition sur l’avenue Gladstone, le Manoir Grace sur la rue Wellington et le Bethany Hope Centre sur l’avenue Woodroffe. Nos églises, qui comprennent l’église de Barrhaven et la citadelle d’Ottawa de l’Armée du Salut, offrent aussi des programmes et des services à leurs communautés respectives.

Quels précédents ont été examinés pour en arriver à ce modèle de prestation de services?

L’Armée du Salut examine d’une manière suivie une variété de modèles à bon nombre d’installations à travers le Canada en en Amérique du Nord. Nous examinons les meilleures pratiques et les applications réussies de divers modèles dans ces installations. Le plus récemment, les modèles particuliers ont inclus ceux mis sur pied à Toronto, à Vancouver et à Portland.

COMMENT CE CARREFOUR COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ S’INSÉRERA‑T‑IL DANS LA POLITIQUE DU LOGEMENT D’ABORD?

En fin de compte, nous avons comme but ultime de garantir que les séjours dans des refuges sont de courte durée et qu’ils permettent aux personnes de passer de l’itinérance à un logement sécuritaire et abordable.

Le Booth Centre à Ottawa recourt aux services d’une équipe d’intervention du logement d’abord depuis 2008. Dès que les clients franchissent nos portes, nous commençons à leur trouver un logement adéquat. Ce programme est offert en partenariat avec la ville d’Ottawa dans le but de mettre fin à la vie dans la rue et offrir des logements disponibles à ceux qui font face à des obstacles en matière de logement.

À mesure que la ville et ses partenaires continuent de s’employer à mettre terme à l’itinérance chronique, il est extrêmement important d’avoir des installations polyvalentes de pointe, déjà prêtes à répondre en offrant l’éventail d’options de logement et de soutiens requis. Nous continuerons d’exécuter ce programme crucial au carrefour communautaire à toutes les personnes et les familles qui cherchent un logement sécuritaire, stable, à long terme et permanent.

 

PROGRAMMES ET SERVICES

QUELS SONT LES PROGRAMMES ET SERVICES RÉELLEMENT OFFERTS AU CARREFOUR COMMUNAUTAIRE PROPOSÉ?

Le carrefour communautaire offrira un vaste éventail de programmes communautaires, en plus de services d’urgence, y compris les suivants:

SERVICES DE SECOURS D’URGENCE EN CAS DE CATASTROPHE

– Un service 24 heures sur 24, sept jours sur sept, entièrement financé par les dons aux Marmites de Noël

– 50 bénévoles répondent à près de 100 appels chaque année

– Fournir des repas chauds, de l’eau, un abri, des vêtements, des services de référence, de l’espoir, du réconfort et le counseling pour les personnes touchées par des catastrophes telles que les incendies, les inondations et les tempêtes

SOUTIEN SPIRITUEL

– Le soutien spirituel et émotionnel compatissant et professionnel est au cœur de tous nos programmes et services

– Soins spirituels, conseils, orientation et counseling, pour développer des styles de vie positifs et sains;

– Comprend une aumônerie et des services religieux, le service dominical, des cours de religion, des services commémoratifs et la recherche des familles

ÉQUIPE DE TRAVAILLEURS DE RUE ET DE TRANSPORTS

– Répondre aux besoins des sans-abri et des personnes à risques, offrant des services de transports à des abris sécuritaires et appropriés

– Aider en ce qui concerne les besoins fondamentaux, y compris l’accès à des vêtements, à la nourriture et à une place sécuritaire pour y rester au chaud

– Ouvert de 11 h à 15 h, 24 heures sur 24, sept jours sur sept, lors d’événements météorologiques extrêmes

ÉQUIPE D’INTERVENTION EN LOGEMENT ET PROGRAMME DE PARTENARIAT AVEC LES PROPRIÉTAIRES

– Réalisation en partenariat avec la Ville d’Ottawa dans le but de mettre fin à la vie dans la rue et d’offrir des logements disponibles à ceux qui font face à des obstacles en matière de logements

– Offrir une aide aux personnes et aux familles pour trouver un logement sécuritaire, stable et permanent

– Soutien de suivi pour contribuer à la transition vers un logement, tout en assurant des relations respectueuses entre les locataires et les propriétaires

ABRIS D’URGENCE

– Pour ceux qui ont besoin immédiatement d’un refuge et d’un soutien

– Des lits, des repas, des vêtements, l’accès aux soins de santé, la gestion des cas et aiguillage

– Le nombre des lits dans les abris sera réduit lorsque le sans-abrisme chronique sera réduit, laissant davantage d’espace pour d’autres programmes et services

MAISON DE TRANSITION

– Soutien au logement abordable à court terme pour les hommes célibataires à ressources et au revenu limités, tout en les aidant à passer à une vie indépendante

– Une chambre privée sécuritaire et meublée jusqu’à une année payable au jour le jour

– Des outils et du soutien fournis sur place 24 heures sur 24, sept jours sur sept, pour aider les personnes à se redresser et se réintégrer dans la collectivité

PROGRAMME DE COMPÉTENCES DE LA VIE POUR LES RÉSIDENTS ET PROGRAMME DES HOMMES AU TRAVAIL

– Un programme de certificat de 4 mois pour aider les personnes à créer les objectifs d’une vie indépendante, à les atteindre et à les maintenir, et à se réintégrer dans la communauté

– Formation pratique en classe et développement des compétences psychosociales

– Aider la population diversifiée des hommes à apprendre à gérer leur argent, à rechercher un logement, à cuisiner, à nettoyer et à se préparer à des entrevues d’emploi

PROGRAMMES DE STABILISATION ET DE TOXICOMANIE

– Le programme de réadaptation Approche de réintégration à la collectivité (ARC) visant à réduire les obstacles pour les personnes qui demandent un traitement de la dépendance

– Le counseling individuel et les programmes de groupe quotidiens qui motivent la réadaptation et empêchent la rechute

– Un programme de 90 jours qui permet aux personnes de chercher d’autres options de traitement et de rechercher un logement

SERVICE DE SOINS MÉDICAUX SPÉCIAUX ET AUTRES PARTENAIRES DE L’ARMÉE DU SALUT

– Fonctionne en partenariat avec le Ottawa Inner City Health et le Dr  Jeff Turnbull de l’Hôpital d’Ottawa

– Programme de séjour de courte durée pour les personnes qui ont besoin d’aide supplémentaire avec des problèmes de santé mentale ou physique, ou de toxicomanie

– La Mission d’Ottawa, Les Bergers de l’Espoir, la Maison Sainte-Marie et la Société John Howard sont quelques partenaires clés qui offrent un éventail complet de services sociaux et de santé

PROGRAMMES MONEYWISE ET PROGRAMME D’AIDE AUX IMPAYÉS D’ÉNERGIE

– Aide aux personnes et aux familles avec l’établissement de leur budget par des mesures d’accompagnement, de tutelle et de soutien

– Aide aux prestataires de prestations sociales, de pensions et/ou de paye avec la gestion de leur argent dans le but de réduire le risque de vie dans la rue

– Le programme d’aide aux impayés d’énergie (AIE) est disponible pour offrir une aide financière d’urgence aux membres de la communauté à faible revenu dont les services d’énergie risquent d’être débranchés

SERVICES AUX FAMILLES ET À LA COMMUNAUTÉ

– Offrir des bons d’échange pour la nourriture, les vêtements, les articles ménagers et d’ameublement aux personnes et aux familles pour les situations d’urgence

– Accès aux camps d’été, aux paniers de Noël, et aux jouets pour les enfants

– La Ligne des repas communautaires offre un déjeuner et un brunch sept jours sur sept, 365 jours par année à tous ceux qui ont faim

– Le centre communautaire offrira des espaces gratuits au public et aux organisations pour les événements spéciaux et les rassemblements

MAGASIN D’OCCASION ET CAFÉ

– Le café Social Enterprise Café sera un lieu d’accueil pour l’ensemble de la communauté

– Les possibilités d’emploi dans un environnement qui soutient ceux qui cherchent à se relever et à réintégrer le milieu professionnel

– Le Magasin d’occasion situé sur le chemin Montréal sera renouvelé et rafraîchi

COMBIEN DE LITS DANS LES ABRIS?

Notre approche novatrice s’éloignera de l’offre traditionnelle de logements temporaires. La conception comprend quatre modèles de logement sur place axés sur un carrefour de programmes et de services de jour.

L’installation comprendrait 350 lits en tout, mais le refuge d’urgence n’en utiliserait que 140. Il s’agit de 10 lits de moins qu’à l’heure actuelle. Nos clients à court terme collaboreront avec leur travailleur de cas afin de se remettre sur pied et d’habiter dans leur propre maison.

L’éventail plus élargi de logements sera destiné à ceux qui doivent faire des séjours plus longs; il offrira de meilleurs espaces pour le traitement en santé et la formation en compétences fondamentales. Nous offrions 100 lits à des hommes souffrant de divers problèmes complexes, 50 lits à des hommes participants à un programme de réadaptation en toxicomanie en deux étapes et 60 lits de soins à des hommes souffrant de problèmes santé de complexité variété.

QUEL TYPE D’ESPACE COMMUNAUTAIRE PROPOSEZ‑VOUS?

La nouvelle installation offrira un certain nombre d’espaces communautaires au public sans frais. Une grande salle communautaire donnant sur une terrasse privée sera offerte aux membres de la communauté et aux petits organismes pour des événements spéciaux et des rassemblements.

Notre installation permettra à la communauté d’avoir un meilleur accès à de la nourriture en cas d’urgence, des vêtements, des meubles, des services-conseils et un soutien, en plus de pouvoir s’inscrire à nos camps d’été. Nous offrirons aussi un accès hebdomadaire aux services de chapelle et à de l’accompagnement pastoral. Notre Ligne des repas communautaires offre un petit‑déjeuner et un brunch sept jours par semaine, 365 jours par année à quiconque. L’Armée du Salut continuera aussi d’offrir des célébrations et des repas spéciaux pendant les fêtes, ouverts à tous à Noël, à Pâques et à l’Action de grâce, ainsi que son barbecue annuel, en juillet.

Comment serait une journée typique pour un de vos clients temporaires et pour un dont le séjour est plus long?

Les clients de nos programmes de plus long terme participent quotidiennement à des cours et des séances de conseil. Tous les jours, il y aura des représentants de nos agences partenaires – travailleurs de santé mentale, professionnels de la santé publique et services de pharmacie – sur les lieux pour recevoir nos clients selon le besoin. Nos clients de plus court terme, quant à eux, rencontrent leur gestionnaire de cas en vue de se fixer des objectifs, stabiliser la vie et ultimement être dirigés dans un de nos programmes en interne ou dans un autre programme/service d’agence partenaire. Nos clients auront en plus un accès aux cours de thérapie artistique, aux célébrations pastorales quotidiennes, et aux services de counseling pastoral de la part d’un de nos aumôniers-conseillers spirituels. Notre intention est de garder tous les clients aussi occupés et concentrés que possible. Les clients temporaires comme ceux de long séjour auront accès aux salons, pièces calmes, salles de télévision et salles d’ordinateurs.

Quelles installations comptez-vous mettre en place pour les activités récréatives/sports, loisirs, musique, etc.?

Nos clients auront à leur disposition des salles informatiques, salles de lecture, locaux de thérapie artistique, salles polyvalentes pour visionner des films ou pour évènements divers, ainsi qu’un petit gymnase. Notre clientèle de services de traitement des toxicomanies fait des sorties régulières à un centre communauté local pour faire de l’exercice, et bon nombre de nos clients fréquentent un gymnase dans les parages.

Qu’est-ce qui se passe s’il n’y a plus de place au refuge d’urgence?

Si nous atteignons la limite de nos capacités d’accueil de clients de refuge d’urgence, les personnes concernées sont dirigées aux autres refuges d’urgence dans la ville, avec un soutien suivi jusqu’à ce qu’un lit soit trouvé. Si tous les refuges d’urgence affichent complets, la Division du logement de la Ville d’Ottawa prendra en charge la recherche d’un logement alternatif.

Y AURA‑T‑IL UN CHEVAUCHEMENT DU SOUTIEN DANS LE SECTEUR?

Nous sommes fiers de faire partie d’initiatives communautaires plus importantes, qui permettent de résoudre de nombreux enjeux liés à l’itinérance et à la pauvreté chroniques. Nous collaborons étroitement avec un certain nombre de partenaires afin de répondre de façon optimale aux besoins de nos clients. En tant que communauté, nous collaborons afin de trouver les services dont nos clients ont besoin pour atteindre leurs buts. Nous maintiendrons nos partenariats avec d’autres organisations afin de mieux servir les résidents d’Ottawa qui ont besoin d’un soutien différent pour se remettre sur pied.

Parmi nos partenaires, notons le Centre 454, le Centre 507, la Société John Howard, la Respect Pharmacy, la Ottawa Mission, Les bergers de l’espoir, le Wabano Centre for Aboriginal Health, le Minwaashin Lodge, le Centre de gestion du sevrage d’Ottawa, le Bureau des services à la jeunesse, Housing Help, l’Alliance pour mettre fin au sans‑abrisme et Action Logement.

 

PROCESSUS DE CONSULTATION

 

QU’AVEZ‑VOUS FAIT POUR CONSULTER LA COMMUNAUTÉ DU QUARTIER DE VANIER?

L’Armée du Salut s’est efforcée d’offrir de l’information sur son projet de carrefour communautaire et de la rendre accessible au grand public. Outre la mise à jour de notre site Web avec les jalons et les renseignements liés au projet, nous avons assisté et participé à une série de consultations, y compris des séances communautaires d’information au public, des réunions communautaires avec les résidents de la Place Lafontaine, à Vanier, deux consultations avec la Zone d’amélioration commerciale (ZAC) Vanier et des entreprises du secteur et une réunion publique organisée par l’Association communautaire de Vanier.

Plus récemment, nous avons organisé une consultation publique de sept heures et des portes ouvertes le mercredi 13 septembre 2017. Des centaines de résidents de la communauté y ont participé tout au long de la journée afin de discuter avec nos fournisseurs de services, nos consultants en conception et en planification, des représentants de la ville d’Ottawa et nos partenaires de programme (la Ottawa Mission, Les bergers de l’espoir, la St. Mary’s Home, Inner City Health, Salus, la société John Howard et l’Alliance pour mettre fin au sans‑abrisme). Nous avons invité tous les membres du public à poser leurs questions et à faire part de leurs commentaires.

AVEZ‑VOUS CONSULTÉ VOS CLIENTS ACTUELS?

Nous sommes résolus à offrir à nos clients des programmes et services accessibles, qui répondent à leurs besoins physiques, émotionnels et spirituels. Les opinions de nos clients revêtent une importance primordiale. Nous les avons de fait mobilisés et consultés. Ils appuient fortement l’installation proposée au 333, chemin de Montréal.

 

PROCESSUS DE DEMANDE

 

QUELLE EST LA SUITE?

L’Armée du Salut a présenté à la ville d’Ottawa des demandes d’aménagement afin de construire une installation polyvalente de pointe de 50 millions de dollars au 333, chemin de Montréal, le 16 juin 2017.

Pour construire ce site, la ville d’Ottawa devra approuver la planification, y compris une modification au plan officiel, une modification au règlement de zonage et une demande de contrôle du plan du site.

Pour en apprendre plus sur les prochaines étapes du processus d’approbation des demandes d’aménagement, visitez le site Web de la ville d’Ottawa.

Soumission de proposition de planification

L’ARMÉE DU SALUT EST HEUREUSE DE VOUS DONNER UN ACCÈS RAPIDE À LA PROPOSITION DE PLANIFICATION SOUMISE À LA VILLE D’OTTAWA VENDREDI LE 16 JUIN, 2017.

Nous joindre

Pour plus d'informations ou pour la demande de médias, veuillez compléter le formulaire ci-dessous :


Back to Top